fbpx

Comment rédiger des contenus web favorables au SEO ?

Le référencement naturel, aussi appelé « Search Engine Optimization » (SEO), vise à travailler votre site Internet pour le faire apparaitre le plus haut possible sur les pages de résultats de recherche Google. 

Pour évaluer la qualité de votre site et l’indexer dans sa base de données, le moteur de recherche tient compte de trois principaux piliers : la structure, la popularité et les contenus de votre site. C’est sur ce dernier levier du référencement naturel que nous allons nous attarder.

Si vous cherchez à améliorer la visibilité de votre site Internet et de fait votre chiffre d’affaires, découvrez comment rédiger des contenus web favorables au SEO. 

Contenu SEO : définition 

Un contenu SEO est un contenu optimisé pour améliorer le classement de votre site sur les moteurs de recherche. Il est donc élaboré de façon à prendre en compte les exigences de Google, mais aussi des utilisateurs. 

Vos contenus web correspondent à l’ensemble des éléments rédactionnels et visuels que vous ajoutez à votre site : descriptions de produits, articles de blog, FAQ, illustrations, photos… En les optimisant, vous multipliez donc les occasions d’accroître le trafic organique vers votre site. 

Rédiger du contenu SEO original 

Pour rédiger des contenus web favorables au SEO, la première règle est de proposer du contenu original. Le contenu SEO dupliqué (ou duplicate content) est sanctionné par Google. Il est donc fortement déconseillé de faire des copier-coller des textes de sites existants (concurrents ou non). Vous pouvez néanmoins vous en inspirer, notamment pour identifier les mots-clés stratégiques dans votre domaine d’activité. 

Rédiger du contenu SEO original est aussi un moyen de faire rester vos lecteurs plus longtemps sur votre site, puisqu’il leur apporte une valeur ajoutée. Cela a donc une incidence sur votre taux de rebond. Si vos contenus plaisent, vos lecteurs s’attardent sur la page (au moins le temps de la lecture) et Google interprète cela comme positif. C’est donc bénéfique pour votre référencement naturel. 

Enrichir le champ lexical de vos pages web

Rédiger un contenu SEO implique obligatoirement de définir les mots-clés les plus pertinents pour votre site Internet. Leur choix et surtout leur placement sur le site sont centraux dans votre stratégie de référencement naturel. 

En rédaction web, il ne suffit pas d’ajouter les mots-clés les uns à la suite des autres. Cette pratique s’appelle le « keyword stuffing » (littéralement, le bourrage de mots-clés) et est pénalisée par Google. Le mot-clé principal de votre page doit être répété avec parcimonie.  

Vous avez plutôt intérêt à enrichir le champ lexical de vos pages web. Il s’agit d’utiliser des synonymes et des termes associés à votre mot-clé principal. Plus votre champ sémantique est étoffé, plus il est facile pour les robots de Google de comprendre et de classer vos contenus. C’est en cela que l’enrichissement sémantique favorise le SEO. Pour y parvenir, vous pouvez notamment ajouter un blog à votre site : chaque article est l’occasion de décliner en plusieurs sujets un thème central. 

Enrichir le champ lexical de vos pages web est aussi bénéfique à l’expérience utilisateur. Les variantes sémantiques permettent d’éviter les répétitions et rendent donc la lecture plus fluide et plus naturelle. Vos visiteurs auront plus de plaisir et de facilité à lire des contenus travaillés qu’une accumulation de mots-clés indigeste. 

Travailler la structure de vos contenus web

En rédaction web SEO, travailler la structure des contenus est primordial. 

Cela consiste d’abord à optimiser les titres (balise h1) et sous-titres (balises h2, h3…) des pages de votre site. Ces balises HTML qui hiérarchisent vos contenus permettent à Google de mieux les comprendre. Élaborer la structure de vos contenus web est aussi essentiel pour les internautes. Cela permet de proposer des textes travaillés, aérés et donc plus faciles à lire. 

Ce travail sur la structure de vos contenus web inclut aussi la rédaction des balises title et meta description optimisées. Avec l’URL, ce sont les premières informations sur vos contenus auxquelles accède l’internaute sur la page de résultats du moteur de recherche. Ainsi, les balises title et meta description doivent attirer son attention et l’inciter à cliquer pour accéder à votre site Internet. Ce sont des éléments hautement stratégiques sur lesquels vous devez vous attarder. 

Dans votre stratégie SEO, vous devez tenir compte du fait que les balises h1, title et meta description doivent a minima contenir le mot-clé principal de la page cible.

Améliorer le maillage interne

Afin d’optimiser le référencement naturel de votre site, vous devez prouver à Google que les contenus de vos pages sont cohérents entre eux. Cela se matérialise par le placement d’ancres de lien d’une page vers une autre : c’est ce que l’on appelle le maillage interne. 

Les liens internes peuvent se placer sur toutes les pages de votre site. Dans un article de blog, vous évoquez un terme technique que vous avez détaillé dans un autre billet ? Vous placez une ancre sur le mot-clé en question vers le contenu cible. Dans la FAQ de votre site e-commerce, vous invitez l’utilisateur à se référer à votre politique de retour ? Vous placez un lien hypertexte dans le paragraphe vers la page dédiée. 

Pour optimiser le maillage interne sur votre site, vous pouvez notamment travailler son cocon sémantique. Cette méthode SEO s’appuie sur une arborescence en silo qui définit les liens entre les pages et les sous-pages. Elle consiste à insérer un lien sur un mot-clé d’une page « mère » qui serait le mot-clé principal de la sous-page cible. Prenons un exemple : vous vendez des prestations touristiques à la Réunion. Votre page mère détaille les activités nautiques, parmi lesquelles se trouvent les clubs de plongée à la Réunion. Le mot-clé « clubs de plongée » devient une ancre qui renvoie vers la page dédiée à ce sujet. 

Le but du maillage interne est de guider l’internaute et les robots de Google vers des pages stratégiques de votre site. C’est aussi une façon d’inciter vos visiteurs à y passer plus de temps ( pour rappel, un atout pour votre SEO). 

Les liens internes sont toutefois à utiliser en quantité raisonnable. En général, il est recommandé d’avoir deux à trois liens sur une page, mais leur nombre s’adapte à la longueur du texte. 

Ajouter des balises alt aux images 

Si l’on pense systématiquement aux contenus rédactionnels, on aurait tendance à oublier les contenus visuels. Pourtant, ils font partie intégrante d’une stratégie SEO efficace. Pour les intégrer, il suffit d’ajouter des balises alt aux images de votre site. 

La balise alt est un texte court qui sert à décrire sur image. Elle est aussi utile pour les utilisateurs que pour Google. Elle aide à en comprendre le contenu sans avoir accès au visuel. Les robots du moteur de recherche tiennent aussi compte des mots-clés de la balise pour indexer votre site. 

Dans cette même perspective, vous pouvez aussi ajouter des légendes à vos images. Il s’agit de contenu supplémentaire à lire, propice à une meilleure expérience utilisateur. L’internaute reste plus longtemps sur la page : c’est positif pour votre taux de rebond et, par extension, pour Google. Le moteur de recherche comprend que vos contenus intéressent les internautes et améliore par conséquent votre classement sur ses pages de résultats. 

Rédiger un contenu optimisé SEO a pour objectif final d’accroître le trafic sur votre site. Cela vous permet d’être davantage visible sur les moteurs de recherche, et donc d’attirer davantage de visiteurs. Une fois qu’ils ont cliqué, un contenu SEO performant les convainc de passer du temps sur votre site et a fortiori de réaliser une action (acheter, demander un devis, prendre un rendez-vous…). Cela sera d’autant plus favorable à votre référencement naturel, et c’est donc un cercle vertueux qui s’instaure.

Pour vous aider à établir une stratégie adaptée, vous pouvez faire appel à un expert SEO. Il pourra aussi s’assurer que votre site répond aux exigences globales des moteurs de recherche. Cela inclut l’architecture de votre site et sa popularité. Vous aurez donc toutes les cartes en main pour booster la croissance de votre activité en ligne. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.