fbpx

3 leviers stratégiques pour faire de la publicité en ligne

Votre présence digitale est un des piliers de croissance de votre entreprise. Vous avez alors pensé à la création d’un site Internet, à la rédaction d’articles de blog, à vos publications sur les réseaux sociaux… Mais, obtenir des résultats, aussi bien en termes de notoriété que de ventes, demande parfois du temps.

C’est pourquoi faire de la publicité en ligne s’avère intéressant pour accélérer votre croissance. Avec la bonne stratégie, ces investissements publicitaires permettent d’atteindre plus rapidement vos objectifs business. Pour vous y aider, nous vous présentons les Google Ads, les Social Ads et le marketing d’influence : trois leviers stratégiques pour faire de la publicité en ligne et surtout générer des résultats performants.

Pourquoi faire de la publicité en ligne ?

Internet vous offre de multiples opportunités pour promouvoir votre entreprise et votre offre. Moteurs de recherche, réseaux sociaux, sites Internet spécialisés… : vous pouvez diffuser vos publicités sur différents canaux de communication digitaux, choisis en fonction de vos objectifs et de votre audience cible.

En plus de la diversité des supports, faire de la publicité en ligne présente d’autres avantages : 

  • Vous maîtrisez votre budget publicitaire : quels que soient les moyens de votre entreprise, la publicité en ligne est accessible, et nettement moins coûteuse que les médias traditionnels (presse, radio, affichage…). 
  • Vous ciblez précisément votre audience : grâce à des critères de ciblage très précis, vous pouvez créer des campagnes webmarketing plus efficaces. Si vous développez un commerce de proximité, vous pouvez, par exemple, cibler uniquement des prospects situés dans votre zone de chalandise. 
  • Dans votre stratégie digitale, une campagne de publicité pertinente et bien construite est moins intrusive. Votre cible est donc plus réceptive aux messages que vous véhiculez.
  • La publicité en ligne est rapide à déployer : une fois que vous avez créé le contenu et déterminé la cible, vous pouvez lancer vos campagnes publicitaires en quelques clics. 
  • Enfin, les outils digitaux vous permettent de mesurer l’efficacité de votre campagne. Chaque plateforme vous donne accès à des statistiques détaillés, avec des indicateurs clés de performance pour analyser et optimiser vos publicités (taux de conversion, taux de clic, trafic vers le site web, etc.)

Levier n°1 : Google Ads

Google est le moteur de recherche le plus utilisé en France. Plus de 90 % des internautes s’en servent pour chercher des informations, des marques, des produits ou des services sur le web. Outre le référencement naturel, c’est une réelle opportunité pour faire de la publicité en ligne. Vous pouvez, en effet, miser sur la puissante régie publicitaire Google Ads pour atteindre vos objectifs business plus rapidement et plus efficacement.

Le référencement payant (SEA) 

Le référencement payant (ou SEA pour « Search Engine Advertising« ) est le principal format publicitaire de Google Ads. Il consiste à faire de la publicité directement sur le moteur de recherche pour promouvoir votre entreprise, vos produits ou vos services. 

En résultent les annonces que vous voyez apparaître en haut des pages de résultats de recherche, avant même les résultats organiques. L’enjeu est de taille pour votre entreprise puisque plus votre site web est placé haut sur la page, plus le nombre de clics est important. Si votre stratégie de référencement naturel tarde à porter ses fruits, c’est un outil intéressant pour améliorer votre visibilité ou détourner le trafic de vos concurrents. 

La publicité sur le réseau de recherche propose également d’autres formats : vidéo, application mobile, shopping… Google Ads apporte une réponse spécifique à chacun de vos besoins. Par exemple, si vous avez un site e-commerce, vous pourrez aussi choisir d’apparaître dans la rubrique Google Shopping (qui mettent en avant des produits, avec leur photo et leur prix).

Comment fonctionne le référencement payant ? 

Le référencement payant repose sur l’achat de mots-clés (les plus stratégiques pour votre activité). Pour rappel, les mots-clés sont les termes et expressions que tapent les internautes dans la barre de recherche pour obtenir une liste de résultats.

Sur un principe d’enchères, plus un mot-clé est concurrentiel, plus son coût par clic (CPC) est élevé. Le budget de votre publicité SEA dépend, par conséquent, du nombre de clics effectués sur l’annonce. Il est alors primordial de définir une stratégie de mots-clés pertinente pour que votre campagne SEA génère des résultats satisfaisants.

Il est parfois préférable de cibler des mots-clés de longue traîne (qui contiennent au moins trois ou quatre mots) plutôt que des mots-clés génériques, surtout si vous disposez d’un budget faible à modéré. Le trafic est certes moindre, mais plus qualifié. N’hésitez pas à vous faire accompagner par une agence SEA à la Réunion pour vous lancer sur Google Ads avec une stratégie optimale. 

Attention : il est important de comprendre la différence entre référencement payant (SEA) et référencement naturel (SEO). Ce dernier consiste à améliorer le référencement naturel du site, c’est-à-dire son classement sur les pages de résultats de recherche, sans investissement publicitaire. L’optimisation du référencement naturel est un levier webmarketing complémentaire qui génère des résultats efficaces à plus long terme. 

Le réseau Display

Google Ads vous ouvre les portes de son réseau Display pour maximiser votre visibilité. Grâce à ce format publicitaire, vous pouvez diffuser des bannières sur les sites partenaires de la firme californienne. Cela inclut des plateformes comme Gmail ou YouTube, détenus par Google.

Créer une campagne Display, c’est acheter de l’espace publicitaire sur Internet, à l’instar de l’affichage si l’on compare aux médias offline. Vous pouvez valoriser votre entreprise, vos produits ou vos services grâce à un contenu dynamique. C’est un format idéal en début de cycle d’achat pour faire connaître votre offre.

Les campagnes Display s’inscrivent d’ailleurs volontiers dans une démarche de remarketing. Celle-ci vous permet de toucher des prospects qui ont déjà interagi avec votre entreprise : ils auraient, par exemple, visité votre site web et consulté des produits. De telles publicités vous permettent de vous rappeler aux bons souvenirs des internautes pour les guider vers l’étape suivante du tunnel de conversion. Cela valide son intérêt éventuel pour votre marque ou votre offre.

À noter que si vous voulez être visible sur le moteur de recherche Bing, lui aussi dispose de sa propre régie publicitaire (Bing Ads). Le fonctionnement est semblable à celui de Google Ads, à la différence que Bing ne propose pas de campagnes Display.

Levier n°2 : Social Ads

Incontournable dans votre stratégie Social Media, les réseaux sociaux constituent un autre levier majeur pour faire de la publicité en ligne. On parle de Social Ads. 

Facebook, Instagram, Pinterest, TikTok, Snapchat, LinkedIn… Chaque média social dispose de sa régie publicitaire. Leur point commun : vous pouvez cibler de manière très précise les utilisateurs. Vous pouvez, par exemple, sélectionner votre audience selon son âge, sa zone géographique, ses centres d’intérêts, ses comportements sur Internet, etc. Cela vous permet de diffuser des publicités ultra-personnalisées et donc plus efficaces

Votre stratégie Social Ads doit tenir compte des spécificités de chaque réseau. Cela inclut notamment le profil de ses utilisateurs, comme ses contenus de prédilection. Par exemple, sur Facebook, les formats publicitaires peuvent inclure textes, photos, liens ou encore vidéos : les possibilités sont assez vastes. En revanche, sur TikTok, le format vidéo vertical, court et percutant est de mise. Par conséquent, votre choix va aussi dépendre du contenu que vous êtes en mesure de produire ! 

Peu importe la plateforme ou le type de contenu, celui-ci doit avant tout s’intégrer au fil d’actualité de l’utilisateur. Dans le cas contraire, la publicité pourrait être jugée comme intrusive. Vous devez alors proposer un contenu publicitaire attrayant et pertinent, conforme aux attentes de l’utilisateur lorsqu’il se connecte à son réseau social favori. S’il vient chercher du divertissement, c’est ce que vous devez lui offrir en priorité. 

Exemples de formats publicitaires sur les réseaux sociaux 

  • Facebook : c’est le réseau social qui offre probablement le plus de possibilités en termes de formats publicitaires. Image unique ou carrousel, photo ou vidéo, objectif de notoriété ou de conversion… Vous disposez d’un large choix pour créer une campagne publicitaire sur Facebook.
  • Instagram : sur ce média, la priorité est donnée à l’image et, de plus en plus, à la vidéo (verticale). Appartenant au groupe Meta (Facebook), Instagram propose des critères de ciblage très poussés. Comme sur Facebook, vous pouvez choisir de booster une publication existante (pour maximiser sa visibilité) ou créer une campagne publicitaire spécifique, adaptée à vos objectifs. 
  • LinkedIn : si vous êtes professionnel du B2B, vous pouvez diffuser des publicités dans le flux d’actualités de votre cible grâce à LinkedIn Ads. La régie du premier réseau social professionnel autorise un ciblage selon des critères démographiques, le poste ou le niveau hiérarchique. C’est un outil intéressant si vous cherchez à générer plus de leads.
  • TikTok : devenu en quelques années le réseau social préféré des jeunes, TikTok dispose désormais de sa propre régie publicitaire. La tarification se fait au coût par mille impressions ou par temps de diffusion. La plateforme, exclusivement tournée vers le format vidéo verticale, partage votre contenu sponsorisé en stories ou directement dans le feed de votre audience. 
  • Snapchat : ce réseau social permet de diffuser des publicités au format photo ou vidéo, sous forme de stories, de carrousel ou de filtres. Elles s’insèrent ainsi dans le contenu organique de l’utilisateur : l’expérience qu’il en retire doit être optimale pour améliorer votre notoriété (autrement, votre publicité sera jugée comme intrusive et c’est votre image de marque qui en pâtirait).
  • Pinterest : souvent délaissé, Pinterest est pourtant un réseau social intéressant à exploiter dans certains domaines d’activité (mode, décoration, arts, voyages…). Majoritairement utilisé par des femmes, il fonctionne comme un moteur de recherche et sert à trouver de l’inspiration et à dénicher de nouvelles tendances. Sur Pinterest, vous pouvez sponsoriser des épingles (nom donné aux contenus proposés sur le réseau social). La plateforme fait même office de relais pour votre site e-commerce, grâce à une récente fonctionnalité Shopping. Vous pouvez donc directement y promouvoir vos produits pour favoriser la conversion.

Levier n°3 : Marketing d’influence

Le marketing d’influence est devenu l’un des leviers favoris des spécialistes ces dernières années, et ce, à juste titre puisqu’il offre des résultats probants. C’est un marché qui pesait en 2021 près de 14 milliards de dollars : un chiffre astronomique multiplié par 20 en seulement cinq ans. 

Qu’est-ce que le marketing d’influence ?

Le marketing d’influence (influence marketing) fonctionne sur le principe du bouche-à-oreille. Il permet de promouvoir votre entreprise et votre offre en s’appuyant sur la notoriété de personnalités influentes (communément appelés « influenceurs ») : ceux-ci jouent le rôle d’intermédiaire entre votre marque et sa communauté. 

S’il a pris de l’ampleur avec les réseaux sociaux, le marketing d’influence fonctionne avec tous les leaders d’opinion, quel que soit leur support de communication de prédilection. Par exemple, le marketing d’influence s’applique aussi aux rédacteurs de blog qui génère un fort trafic. 

Selon une étude Hubspot, on estime que 58 % des entreprises constatent une augmentation de leur visibilité grâce à l’influence marketing. Il apparait donc comme un levier redoutable pour susciter l’intérêt de votre cible et générer des conversions.

Cette technique publicitaire a l’avantage de pallier le désintérêt des consommateurs pour la publicité traditionnelle (y compris digitale). Submergés par les contenus publicitaires, ils ont tendance à se fier davantage aux recommandations des influenceurs, comme il ferait avec un proche.

Les clés d’une stratégie de marketing d’influence réussie

Si c’est un levier puissant pour faire de la publicité en ligne, le marketing d’influence doit être utilisé sciemment. La priorité est de valider la cohérence entre votre image et celle de l’influenceur avec qui vous décidez de collaborer. 

Il est primordial d’analyser sa ligne éditoriale pour vérifier que sa communauté accorde de l’intérêt à votre marque. Attention aussi aux influenceurs qui acceptent toutes sortes de partenariats : votre crédibilité est en jeu. La manière dont il communique (ton, contenu, formats employés…) influe directement sur votre entreprise. Vous devez donc vous assurer qu’elle soit correctement mise en valeur, au risque d’engendrer un « bad buzz »… 

Enfin, vous devez garder à l’esprit que l’influence est devenue une profession à part entière. Les personnalités publiques avec qui vous collaborez sont donc en droit de vous réclamer une rémunération (pécuniaire ou en nature). D’ailleurs, si vous ciblez des influenceurs qui comptent des milliers d’abonnés (voire des millions), le budget peut vite s’envoler. 

Si vous lancez votre activité, et que vous voulez maîtriser vos dépenses publicitaires, vous pouvez miser des influenceurs disposant de communautés plus restreintes, mais souvent plus engagées. Elles seront plus enclines à écouter ses messages, y compris lorsqu’ils promeuvent une marque. 

Pour en savoir plus : Marketing d’influence : comment mettre en place une stratégie performante ? 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.